Comment choisir le bon masque de protection pour vous et votre famille

masque de protection

Les respirateurs sont depuis longtemps utilisés comme des équipements de protection individuelle (EPI) essentiels dans certains secteurs professionnels, tels que les soins de santé et l’industrie.

Avec l’émergence de la crise sanitaire du covid-19, leur utilisation est devenue omniprésente et on trouve désormais des respirateurs dans tous les secteurs et chez tous les citoyens. Il existe différents modèles de masques, mais lequel choisir pour vous et votre famille ?

Choisir un appareil respiratoire personnel : les différentes catégories !

Pour choisir un masque respiratoire pour vous ou votre famille, vous devez savoir dans quel environnement vous allez l’utiliser et quelles substances sont présentes dans l’air.

Si la concentration d’oxygène dans l’environnement est supérieure à 17 % ou si la substance est connue pour dégager des odeurs dans certains cas (par exemple, des vapeurs ou des gaz), vous devez choisir un masque de type FFP. Pour les gaz et les vapeurs, un système de ventilation libre ou assistée peut être connecté au masque.

En revanche, il est préférable de choisir un masque complet avec un précepte d’adduction d’air, si le niveau d’oxygène est inférieur à 17% et que la substance est inconnue. Pour toute information complémentaire, vous pouvez voir le site de Franprotec.

  • Masques FFP1 :

La capacité de filtration des masques FFP1 est légèrement inférieure. Utilisés pour les solides et les liquides non-toxiques. Recommandé pour le textile, le bricolage, les installations souterraines, les travaux de charpente et de menuiserie (sauf bois dur).

  • Masques FFP2 :

Les masques FFP2 ont une capacité de filtration moyenne. Ces masques sont utilisés pour les solides et les liquides faiblement toxiques.

  • Masques FFP3 :

Les FFP3 sont des masques à haute filtration. Ces équipements de protection individuelle sont recommandés pour les environnements industriels, les hôpitaux, les laboratoires, l’industrie pharmaceutique, l’élimination des déchets dangereux et la production de piles.

Masque chirurgical ou masque FFP ?

Face aux dangers, notamment respiratoires, il existe de nombreuses façons de se protéger. Il est important de distinguer les masques chirurgicaux des masques dits FFP ou masques filtrants, qui ne présentent pas ces caractéristiques.

Un masque chirurgical est exclusivement un produit médical. C’est un masque jetable conçu pour que, lorsqu’il est porté, les gouttelettes ne tombent pas sur les personnes à proximité. Il n’empêche pas le passage de très fines particules dans l’air (poussières, particules nocives, virus, etc.).

Le masque FFP (Filtering Face Particles) est classé parmi les appareils respiratoires. Choisir ce modèle de masque de protection serait bénéfique pour vous, si vous souhaitez vous protéger contre les particules en suspension dans l’air et l’inhalation de gouttelettes. Il offre une protection plus efficace et suffisante qu’un masque chirurgical traditionnel, qui agit sur des sources plus dangereuses.

Les normes relatives aux masques de protection !

Chaque type de masque de protection répond à des normes européennes spécifiques.

  • La norme EN 14683 :

Seuls les masques chirurgicaux sont concernés par cette norme.

Les masques chirurgicaux sont présentés sous 3 catégories :

  1. Le masque chirurgical de type I. Il est déterminé par son pourcentage de filtration des bactéries, qui est supérieur à 94%.
  2. Le masque chirurgical de type II. Il est déterminé par son pourcentage de filtration des bactéries, qui est au moins égal à 98%.
  3. Le masque chirurgical de type III. Il a une grande résistance à la chute et est déterminé par son pourcentage de filtration des bactéries, qui est supérieur à 97%.

Il est obligatoire de changer les masques chirurgicaux dès que l’intérieur du masque est mouillé ; il est recommandé de le faire toutes les 4 heures.

  • La norme EN 136-1998 :

Cette norme s’applique uniquement aux masques complets avec des inserts filtrants.

Tous les filtres utilisés dans les masques de protection respiratoire (filtres à gaz, filtres à particules et filtres combinés) sont normalisés et tous sont couverts par la norme européenne.

  • La norme EN 140-1998 :

Cette norme s’applique uniquement aux quarts de masques et les demi-masques.

  • La norme EN 149-2001 + A1:2009 :

Cette norme s’applique uniquement aux masques jetables avec filtres à particules, tels que les FFP1, FFP2 et FFP3.

Comment prendre un RDV médical en ligne ?
Comment les masques chirurgicaux protègent-ils ?