Hémorragie externe : comment poser un garrot tourniquet

Quand il s’agit de sauver une vie, chaque minute et chaque seconde comptent, surtout en cas d’hémorragie. Lorsqu’une hémorragie externe survient il faut pour cela agir efficacement et très vite afin de limiter au maximum la perte de sang qui s’écoule des vaisseaux sanguins. C’est pour cela que l’on pose un garrot, afin de couper la circulation sanguine.

Hémorragie externe : comment poser un garrot tourniquet

Une hémorragie externe est souvent facile à détecter vu qu’elle est visible à l’œil nu. C’est un écoulement du sang qui se passe à l’extérieur du corps causé le plus souvent par une plaie, par exemple à cause d’une artère sectionnée. Afin de limiter au maximum la quantité de sang perdu avant d’arriver à l’hôpital, il faut alors poser un garrot en urgence, plus précisément un garrot tourniquet. Réaliser les bons gestes de secours et avoir les bons matériels, en cas d’accident, peuvent alors sauver une ou plusieurs vies. Voici alors pour vous quelques conseils pratiques pour bien réaliser un garrot tourniquet. Premièrement, il faut localiser la zone où il y a le saignement. Ensuite, avant d’entamer la procédure de la pose du garrot, il faut mettre obligatoirement un gant pour ne pas risquer d’infecter la plaie. Après, il faut que vous posiez le garrot sur le membre où il y a l’hémorragie. Cependant, avoir recourt à l’utilisation d’un garrot est la dernière solution si le saignement n’est pas stoppé par la compression manuelle. Il est aussi à noter que la pose d’un garrot tourniquet est réservée aux secouristes.

Les avantages d’un garrot tourniquet

Le sang est un élément vital qui compose notre corps et il est aussi nécessaire pour le bon fonctionnement de ce dernier. Si l’on perd beaucoup trop de sang et durant un laps de temps très court, de nombreuses conséquences néfastes pour la santé pourraient apparaitre. Sans parler de la perte de connaissance, la mort pourrait aussi survenir si ce liquide si précieux s’échappe trop vite de notre corps. Ainsi, pour éviter d’arriver à une telle extrémité, il est nécessaire d’agir très vite et poser rapidement le garrot. Donc, un garrot tourniquet ou garrot d’urgence est très utile pour maintenir la pression sur la blessure afin de ne plus permettre aux vaisseaux de laisser couler le sang. L’usage d’un garrot tourniquet a aussi d’autres nombreux avantages comme la facilité de sa pose avec un taux de complication minime. Ce genre de garrot est aussi très résistant donc le risque qu’il se détache en cours de route est infime.

Quelques conseils en cas d’hémorragie

Il existe trois types d’hémorragies et ils sont tous très dangereux les uns comme les autres. La premier type d’hémorragie et que l’on connaît tous est l’hémorragie externe. Ce type d’hémorragie est caractérisé par un saignement abondant à cause d’une blessure. Ensuite, il y a l’hémorragie interne. Dans ce cas, il y a aussi présence de saignements dus à une rupture de vaisseau ou une artère, mais on ne voit pas le sang qui s’écoule puisque tout se passe à l’intérieur du corps. Et enfin, il y a l’hémorragie extériorisée. Pour ce dernier type d’hémorragie, le sang sort par les orifices naturels du corps comme la bouche, les oreilles, le nez, etc. En cas d’hémorragie, surtout si le saignement est visible, il est primordial de mettre le patient en sécurité. Pour ce faire, après avoir alerté les secours, mettez la victime en position latérale de sécurité en attendant l’ambulance. Compresser la plaie à l’aide de vos mains ou avec un garrot de fortune fait à partir d’un vêtement propre. Après, surveiller en permanence la victime pour qu’elle ne perde pas connaissance. Et enfin, surtout ne donner rien à boire à la victime.

Les risques et les conséquences d’une hémorragie

Une hémorragie prolongée a de graves conséquences sur l’organisme. Le sang est un liquide visqueux, de couleur rouge et à un rôle très important au sein de notre anatomie. Il sert à oxygéner le cerveau et à irriguer les autres organes vitaux du corps, pour maintenir leur bon fonctionnement. Subséquemment, une perte de sang induit à une accélération du rythme cardiaque. Cette augmentation de la fréquence cardiaque est nécessaire pour pallier la perte de sang afin de maintenir une irrigation normale des autres organes, mais surtout à l’apport de l’oxygène dont le cerveau a besoin. Et si l’écoulement abondant du sang persiste toujours, s’il n’est pas arrêté dans les quelques minutes qui viennent, le sang va alors commencer à manquer et les organes vitaux vont lâcher un par un. Ainsi, puisque le sang n’est plus en quantité suffisante, la pression sanguine va être diminuée et il y aura ce que l’on appelle une détresse de la circulation sanguine. C’est par la suite que le cœur ne va plus pouvoir assurer sa fonction de pompe et va s’arrêter au bout de quelques minutes. Une hémorragie est vraiment dangereuse, c’est pour cela qu’il faut avoir une réaction immédiate pour sauver la victime.

Quel traitement sans ordonnance peut-on utiliser pour traiter la cystite ?
Pharmacie de garde les dimanches et jours fériés à Bordeaux