Mieux comprendre sa sexualité et choisir le moyen de contraception adapté

contraception

Parler de sexe est souvent considéré comme tabou dans certaines cultures, car les actes sexuels sont censés être privés. Néanmoins, l’idéal serait de bien cerner la sexualité avant d’avoir des rapports sexuels. Et en plus de cela, il est nécessaire de connaître la contraception qui vous convient pour éviter les accidents. Zoom.

Tout savoir sur la sexualité

La sexualité n’est pas un sujet que l’on aborde habituellement au sein d’une famille. C’est pour cela que les magazines de mode en parlent depuis quelque temps. Vous pouvez trouver dans les magazines féminins des rubriques sur la masturbation ou encore la meilleure façon d’avoir un orgasme. À part cela, vous pouvez aussi y trouver des articles sur les zones érogènes des femmes et des hommes. Tout cela pour dire que maîtriser la question de sexualité commence à avoir de l’importance. D’ailleurs, vous ne serez satisfait sexuellement que si vous connaissez bien votre corps. De ce fait, avant toute chose, apprenez à mener votre corps à l’orgasme. Les zones érogènes sont différentes pour tout le monde alors il faut vous familiariser avec les vôtres. Ainsi vous pourrez communiquer avec votre partenaire au moment de passer à l’acte. Que vous soyez un homme ou une femme, la masturbation est le meilleur moyen pour le faire. Cependant, n’oubliez pas de faire attention si vous ne voulez pas encore avoir d’enfant. Choisissez une bonne méthode contraceptive, vous pouvez aller sur www.sexualite-et-contraception.fr/ pour demander conseil.

Un comptage de cycle à l’ancienne

Si vous avez des rapports qui ne sont pas fréquents, la contraception naturelle vous correspondra surement. En effet, si vous ne vivez pas avec votre partenaire, vous pouvez programmer vos rapports sexuels. Ne prenez pas le risque d’avoir un rapport sexuel non protégé pendant les périodes où vous risquez de tomber enceinte. Il vous suffit d’inscrire sur un calendrier la durée de votre cycle et en déduire une date approximative de l’ovulation. Si votre cycle dure 28 jours par exemple, notez la date de début de vos règles. Ensuite, comptez les 28 jours et marquez la date probable de vos règles pour le mois prochain. À partir de la date de début de votre prochain cycle, faites un compte à rebours de 14 jours. Cette date correspondra à votre date d’ovulation. Pour minimiser le risque de tomber enceinte, évitez les rapports sexuels 5 jours avant et 1 jour après cette date. Et si vous craignez de vous tromper, il vous suffira de télécharger une application qui fera le travail à votre place. Vous n’aurez qu’à entrer les données concernant votre cycle et vos activités sexuelles et elle fera tout le reste.

La pilule pour sa régularité

Quand il s’agit de contraception, les femmes sont généralement les plus concernées. La gent masculine quant à elle utilise surtout des préservatifs parce que les autres méthodes contraceptives pour homme sont irréversibles. Alors, si vous êtes une femme, pour ne pas avoir de mauvaise surprise, prenez la pilule. Mieux vaut toujours prévenir que guérir, alors faites attention. Si vous avez une vie sexuelle assez intense, cette petite chose peut vous éviter d’avorter par la suite. Vous avez le choix entre une pilule progestative ou une pilule combinée. Ainsi, ne perdez pas de temps et consultez un gynécologue pour vous dire laquelle vous correspondra le mieux. La première épaissit la paroi de l’utérus et elle doit être prise à la même heure chaque jour. La seconde bloque totalement l’ovulation et doit être prise tous les jours durant 21 jours avant d’arrêter pendant 7 jours. Quand les 7 jours de pause seront terminés, vous pouvez la reprendre pendant 21 jours et ainsi de suite. Pour ne pas oublier de la prendre, mettez une alarme sur votre téléphone à une même heure. Ceci est très important parce qu’un seul oubli peut vous coûter très cher.

Le stérilet pour son côté pratique

Si vous n’êtes pas encore prêt à devenir parent, les méthodes contraceptives seront vos meilleurs alliés. L’utilisation de stérilet est l’une des méthodes les plus efficaces pour ce faire. Avec un dispositif intra-utérin qui empêche les spermatozoïdes de féconder les ovules, le risque de tomber enceinte est minime. Si vous avez tendance à oublier les pilules, cette méthode sera parfaite pour vous. Vous pouvez choisir parmi les deux types qui existent sans pour autant avoir peur de ne pas avoir d’enfants. Effectivement, les effets du stérilet ne sont pas irréversibles. Ainsi, si un jour vous décidez de l’enlever, vous n’aurez aucun problème à avoir tous les enfants que vous voudrez. Vous pouvez opter pour un stérilet en cuivre qu’un gynécologue insérera en 2 minutes chrono. La partie cuivrée rendra les spermatozoïdes inactifs. Par conséquent, plus cette partie est grande, plus le stérilet sera efficace. Ou sinon, il y a aussi le stérilet hormonal dont l’hormone est délivrée à dose répétitive pendant 5 ans. Ce deuxième type, en plus de rendre le col de l’utérus infranchissable, vous débarrasse des règles douloureuses. Que demander de mieux ?

                             

Choisir un bon vin pour accompagner une raclette
Les inégalités sociales face à la mort