À quoi servent les BCAA ?

BCAA

Branched Chained Amino Acids ou B.C.A.A, il s’agit d’acides aminés fort recommandés pour les sportifs qui souhaitent augmenter leur capital énergétique et réparer leurs fibres musculaires. Si ces peptides connaissent autant de succès, c’est parce qu’ils sont vite assimilés par le système digestif en l’occurrence au niveau des intestins. Indispensables pour le corps, on les retrouve sous forme de compléments alimentaires vendus en pharmacie. Vous découvrirez, dans cet article, les principaux bienfaits de ces acides aminés ainsi que des conseils utiles pour les consommer.

Une récupération plus rapide après les entraînements

Après une séance d’entrainement, la fatigue commence à pointer du nez. Chez certains sujets, elle peut durer jusqu’à 72 heures, même si en général on récupère suffisamment après une bonne nuit de sommeil. Notez que la prise de masse musculaire obéit à un schéma spécifique. Le muscle se déchire sous l’effet du poids auquel il a dû résister. Pour se régénérer, la phase de récupération est essentielle. C’est ce qui permet de recharger les batteries pour attaquer la prochaine séance. Seulement voilà, le corps n’a pas toujours les ressources énergétiques nécessaires, ce qui rend les compléments alimentaires utiles notamment la bcaa.

De plus, cette molécule n’agit pas uniquement après la manifestation de la sensation de fatigue, elle retarde aussi son arrivée. En d’autres termes, en consommant un taux suffisant de ces acides aminés, vous serez plus persévérants et vos séances d’entrainement deviendront plus long sans même éprouver la moindre fatigue ou presque. Par ailleurs, la b.c.a.a, libère la sérotonine : l’une des hormones responsables de la sensation de bien-être. Le taux d’ammoniaque dans l’organisme est ainsi plus élevé, ce qui vous permet de prolonger vos sessions de musculation à condition de consommer cette molécule au cours de la séance.

Réduction du catabolisme musculaire

L’un des bienfaits indéniables de cette molécule miraculeuse dont les sportifs ne peuvent plus se passer, c’est la réduction des risques de dégradation musculaire. En effet, il n’est pas rare que des événements inattendus surviennent et qu’ils nous poussent à avoir une mauvaise alimentation. Manque de temps, de motivation ou écart irrépressible, même les plus dévoués d’entre nous connaissent des jours de baisse d’énergie.

Voilà pourquoi la consommation de ces acides aminés est vécue comme une compensation pour atteindre les objectifs alimentaires prédéfinis. Vous allez ainsi perdre vos kilos superflus et gagner en muscles. Sachant que la sécrétion d’insuline est au plus bas pendant les phases de régimes faibles en glucide, la bcaa permet de combler ce déficit. Rappelons que l’insuline est une hormone sans laquelle la synthèse des acides aminés au niveau des muscles est impossible.

Augmenter le volume musculaire

Les bcaas ont aussi un impact incontestable sur le développement des muscles. Si vous êtes un mordu de fitness et de musculation, il y a de fortes chances que votre objectif majeur soit la prise de masse. Vous pouvez certes y arriver par vos propres moyens, mais en consommant ces acides aminés dans un dosage suffisant, vous allez gagner un temps considérable.

Néanmoins, vous devez parallèlement avoir une alimentation riche en hydrates de carbone et en protéines. Les b.a.a.s interagissent avec ces molécules stimulant ainsi l’action synthétique des protides. Votre capital énergétique reste intact et votre croissance musculaire est accélérée. Par ailleurs, ces acides aminés agissent aussi sur votre mental en réduisant la sensation de fatigue et en fournissant les ressources psychiques nécessaires pour résister à l’effort. Vous constaterez, après un certain moment, que vos contractions musculaires sont de meilleure qualité et que vos entraînements sont de plus en plus réussis.

Les différentes variantes en fonction des objectifs sportifs

Il n’y a pas une seule molécule de ce peptide. Il suffit de faire une recherche sur le web pour vous rendre compte que ces acides aminés se déclinent sur plusieurs catégories dont chacune est désignée par une succession de chiffres. Notez que c’est le taux de leucine qui fait la différence. Certaines molécules contiennent jusqu’à 8 fois plus que les autres. Votre choix dépendra alors de vos objectifs :

  • La prise de masse : Optez pour la bcaa 8.1.1 connue pour son pouvoir stimulant agissant sur la production d’insuline. Si vous suivez un régime alimentaire où les glucides se font rares, cette substance vous aidera à compenser le manque de sucre.
  • Le développement musculaire : Dans ce cas, dirigez-vous vers la variante 4.1.1 qui est conçue pour optimiser la synthèse des protéines. Même si votre consommation de carbohydrates est limitée, vos muscles vont pouvoir se développer rapidement.
  • La sèche : Les acides aminés du type 2.1.1 et 4.1.1 permettent une perte de poids contrôlée dans la mesure où le tissu adipeux fond progressivement alors que les tissus musculaires restent immuables.


La dépendance au cannabis est omniprésente
Fleurs de CBD : trouver une boutique spécialisée en ligne