Quelles sont les propriétés de l’acérola ?

acérola

L’acérola contient des vitamines et des minéraux extraordinaires. Cependant, elle est surtout appréciée pour sa composition en vitamine C. Déjà, dans un passé lointain, les Indiens d’Amazonie l’utilisaient en raison de ses bienfaits nombreux et variés. Voici quelques-unes des propriétés de l’acerola bio.

Ses substances actives !

Fortement favorisée en vitamine C, dont la proportion moyenne est de près de 2 g pour 100 g de pulpe, l’acérola contient également de la vitamine B5, du potassium et du magnésium. Sa teneur en vitamine C est dans des rapports deux fois plus élevés que ceux de fruits comme le kiwi et l’orange. En outre, elle contient aussi du phosphore, qui peut stimuler l’activité intellectuelle, de la vitamine A (bêta-carotène) et d’autres minéraux comme le fer et le calcium. L’acérola bio se consomme sous forme de jus ou de complément alimentaire sous forme de comprimés à mâcher, de capsules ou de poudres. En raison de sa forte teneur en vitamine C, il est important de respecter la dose journalière maximale recommandée de pulpe de fruit. Et ce, même si aucun effet secondaire n’a été constaté. Un seul produit à base d’acerola bio peut apporter jusqu’à 200% de la quantité journalière recommandée de vitamine C. L’acide ascorbique n’étant pas un excitant, l’acérola ingéré seul ne peut en effet pas perturber votre sommeil.

L’acérola : ses bienfaits grâce à sa forte teneur en vitamine C naturelle !

L’acide ascorbique ou vitamine C, concentrée dans l’acérola, a des rôles primordiaux dans le fonctionnement de l’organisme. C’est une vitamine soluble dans l’eau, le corps ne peut donc pas la conserver et elle est naturellement expulsée par l’urine. Il est donc nécessaire d’en avoir une quantité quotidienne suffisante, notamment par le biais de votre alimentation. Les bienfaits de l’acérola sur l’organisme sont innombrables. Par exemple, sa vitamine C contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Elle contribue également à la formation naturelle de collagène, à un métabolisme calorique normal, à un bon processus du système nerveux et à des manœuvres psychologiques régulières. Elle aide aussi à réduire la fatigue, à restaurer la vitamine E et à augmenter l’absorption du fer. Par ailleurs, l’acérola peut augmenter l’absorption d’acide urique. C’est pourquoi sa consommation est contre-indiquée aux personnes souffrant de la goutte. Et attention, comme pour tout achat de vitamine C, il est recommandé d’acheter un produit non synthétique, mais naturel et biologique si possible. La teneur en vitamine C de l’acerola bio ne dépasse pas 1,8 %. En revanche, un produit qui indique 25% ou 30% d’acide ascorbique est sans doute le fruit de la vitamine C synthétique, donc à éviter.

L’acérola : un antioxydant contre la dégradation des cellules !

Un antioxydant est une molécule qui ralentit ou empêche complètement l’oxydation des cellules en luttant contre les radicaux libres. Pour faire simple, ces derniers sont des atomes déséquilibrés présents de manière formelle dans notre corps. Pour se fixer, ils vont devoir s’accrocher à d’autres cellules et celles-ci vont les libérer à leur tour ! Sinon, ils vont s’attaquer à certaines cellules saines de votre corps et seront à l’origine du vieillissement prématuré de la peau dans le meilleur des cas, et de l’arrivée de cancers dans les cas extrêmes. Pour briser ce cercle vicieux, vous devez prendre des antioxydants. Ceux-ci existent naturellement dans l’acérola et avec certains nutriments et empêchent les radicaux libres de rouiller les cellules de votre corps. Grâce à eux, briser le lien de création des radicaux libres est possible, et de fait, réduire voire faire disparaître la dégradation et le vieillissement avancé des cellules. Enfin, l’organisme est capable de créer naturellement ses propres antioxydants. En revanche, lorsque le nombre de radicaux libres est supérieur à celui des antioxydants, l’organisme ne peut pas se défendre. Il subit ce qu’on appelle un stress oxydatif, d’où la nécessité d’utiliser de l’acerola bio.

L’acérola : un soutien pour le système immunitaire !

Grâce à son pourcentage élevé de vitamine C, l’acérola est un excellent partenaire pour votre système immunitaire. A la fin de l’hiver, en cas de stress ou d’épuisement, vos anticorps sont souvent affaiblis. L’acérola peut être consommé car il participe aux actions naturelles du système immunitaire. En effet, la forte teneur en vitamine C de l’acérola lui confère un pouvoir de défense efficace sur vos organes. En paralysant l’oxydation du LDL ou mauvais cholestérol, ce fruit de couleur rouge participe à la réduction de la formation des graisses nocives qui enserrent les organes comme le cœur ou le foie. Il en résulte donc une double action, visant à minimiser le risque de maladies cardiovasculaires ainsi que l’obésité. L’ingestion de fer non héminique, dérivé d’aliments végétaux, est soutenue par l’apport concomitant de vitamine C. Par conséquent, l’ajout d’un supplément d’acerola bio  à vos repas vous aidera à couvrir vos besoins en fer. Certaines femmes en âge de procréer sont particulièrement touchées par cette pénurie. Or, cet oligo-élément intervient dans la formation de l’hémoglobine et contribue à la production d’énergie et au bien-être des cellules. Enfin, l’acérola est très fragile à la chaleur. Il est donc essentiel de prendre certaines précautions lors de sa transformation et de sa conservation.

Les bienfaits du roucou pour la santé
Comment faire la prévention de la santé ?