Quelle supplémentation quand on a une carence en fer ?

Les femmes enceintes ou en règles, les enfants en période de croissance et les sportifs sont les plus exposés au manque de fer. C’est un minéral qui joue un rôle important dans le fonctionnement du corps humain. Cet oligo-élément est  présent dans l’hémoglobine des globules rouges. Ces derniers sont responsables du transport de l’oxygène vers toutes les cellules. Par conséquent, l’insuffisance en fer provoque : le manque de concentration, l’essoufflement, la diminution de la capacité physique et intellectuelle. Le risque de mortalité chez les nouveaux nés est élevé, ainsi que le retard de croissance chez les enfants de moins de 12 ans. En cas de pâleur, vertige, anémie ou drépanocytose… la supplémentation est-elle une solution ?

Qu’entend-on par supplémentation en fer ?

Beaucoup de gens sont découragés et angoissés tant qu’ils n’arrivent pas à trouver une solution crédible pour lutter contre l’insuffisance en fer. Or, une suggestion de la supplémentation carence en fer par la parapharmacie en ligne Medi Market pourrait les sauver. Elle consiste à prendre des médicaments à base de fer. Ils se présentent sous forme de gélule, de comprimé ou de liquide. Ils contiennent des substances corrélant à l’absorption du fer. En cas d’absence de ce fixateur, il est conseillé d’associer des compléments alimentaires avec de l’acide folique ou de l’acide succinique ou encore de la vitamine C. Ces derniers améliorent le taux d’hémoglobine et jouent un rôle à la fois préventif et curatif.

Quelles sont les directives à suivre ?

Les compléments alimentaires doivent être pris en principe 3 fois par semaine et à jeun, de préférence 1 heure avant et 2 heures après un repas. Au détriment de la vitamine C, prendre un jus d’orange est indispensable afin d’avoir un bon résultat, voire un rétablissement rapide. Au cas où on aurait un peu mal au ventre ou des nausées, il faut prendre les suppléments avec de la nourriture afin d’atténuer leurs effets. Pendant le repas, évitez de prendre certains aliments tels que le thé, le café, l’épinard et le chou-fleur, car des éléments présents dans ces aliments pourraient gêner l’absorption du fer.

Quels sont les impacts négatifs des suppléments sur la santé ?

Comme tous les médicaments, les compléments alimentaires ont des effets secondaires sur la santé tels que la constipation, la diarrhée et les nausées. Pour les éviter, buvez beaucoup et mangez des aliments riches en fibres, comme les fruits et légumes. Il est déconseillé d’interrompre la prise des suppléments sans l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien. Vous pouvez aussi vous renseigner sur des sites spécialisés. Malgré ces quelques failles, le recours à la supplémentation carence en fer s’avère indispensable pour prévenir et lutter contre l’anémie. Ces compléments alimentaires sont également utiles au développement physique et intellectuel des enfants.

Conseils nutritionnels pour vous aider à bien manger
Apports riches en vitamine C : opter pour un complément alimentaire à base de camu camu